becca Seror

photographie

  • Noir Icône Instagram

ISTANBUL

Entre deux rives

Novembre 2015

Les savoureuses odeurs de cette ville enchantée sont gravées dans les vestiges de mes récits. Je n’ai qu’à fermer les yeux pour qu’un mélange épicé réveille mes souvenirs: plongée dans une atmosphère pimentée et spirituelle, je m’immisce, doucement, dans le décor qui m’entoure. La grande place est emmitouflée de palmiers, à l’ombre desquels des vendeurs de bretzels s’abritent.

Les gens déambulent, de jeunes amoureux se tiennent timidement la main, une petite fille rigole aux grimaces de son père, une femme en chaussons fume une cigarette devant la porte d’un bain Turc.

Au loin, je perçois le chant des différentes mosquées pour l’appel à la prière. Devant moi, deux femmes âgées, voilées de couleurs ocres, discutent tranquillement. Rien ne vient perturber ce joli chaos. Paradoxalement, il y a comme une certaine synchronie au coeur de cette ville divisée. 

L'instantané de ces deux femmes partageant un moment, a disparu de mes archives photographiques, mais ce que l’informatique n’a su garder, ma mémoire et mes sens ont su le conserver. 

​© 2020 Rébecca SEROR 

Les photos et les textes présentés sur ce site ne sont pas libres de droits